Des actions BDS efficaces plus importantes que jamais pour soutenir les Palestiniens de Gaza et faire rendre des comptes à Israël

Palestine occupée, 10 juillet – Au vu de l’assaut militaire violent en cours contre les Palestiniens de Gaza et d’ailleurs, le Comité national palestinien du Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BNC) appelle toutes celles et ceux qui soutiennent les droits des êtres humains à prendre des mesures efficaces, particulièrement sous la forme de campagnes BDS, pour manifester leur solidarité et faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à son régime d’occupation, de colonialisme et d’apartheid.

En particulier, nous exhortons les gens de conscience à intensifier leur pression sur les gouvernements pour imposer un embargo militaire sur Israël et suspendre les accords de libre-échange et les accords bilatéraux avec lui jusqu’à ce qu’il remplisse ses obligations en vertu du droit international. Les gouvernements à travers le monde doivent être tenus responsables de leur complicité avec les crimes israéliens. Tout comme le lauréat sud-africain du prix Nobel, l’archevêque Desmond Tutu, l’a dit, « Si vous êtes neutre dans des situations d’injustice, c’est que vous avez choisi le camp de l’oppresseur ». Cela fait exactement dix ans que la Cour internationale de Justice a jugé que la communauté internationale avait l’obligation juridique de mettre fin aux graves violations par Israël des règles impératives du droit international. Une décennie plus tard, les gouvernements continuent de favoriser un climat d’impunité pour Israël.

Ce manque de responsabilisation a encouragé Israël à déchaîner sa violence raciste contre les Palestiniens d’abord en Cisjordanie, plus particulièrement à Hébron et Jérusalem, puis maintenant à Gaza. Depuis mardi, les forces d’occupation israéliennes ont tué plus de 80 Palestiniens et en ont blessé des centaines d’autres dans la bande de Gaza occupée et assiégée. Les bombardements aveugles d’Israël, par air, terre et mer, sur la région la plus densément peuplée du monde, qui ont anéanti des familles entières et dévasté des maisons et des infrastructures civiles, constituent des crimes de guerre et de possibles crimes contre l’humanité.

Notre peuple dans l’enclave de Gaza fait front fermement à l’une des plus puissantes armées du monde, et les Palestiniens en Cisjordanie, surtout à Jérusalem, et dans tout Israël, sont de plus en plus nombreux à manifester contre le massacre auquel se livre Israël en ce moment.

Neuf années après l’appel historique des Palestiniens pour les boycotts, désinvestissements et sanctions (BDS), appel publié par une majorité écrasante de la société palestinienne le 9 juillet 2005, le mouvement BDS a ouvert l’espace le plus crucial et libérateur pour une solidarité internationale efficace avec la lutte du peuple palestinien pour la liberté, la justice et l’égalité.

Des récents développements d’importance à attribuer à BDS :

- L’Église presbytérienne (USA) a voté le retrait de ses avoirs de chez HP, Motorola Solutions et Caterpillar en raison de leur complicité dans l’occupation et le déni israéliens des droits humains palestiniens.

- L’entreprise de sécurité privée G4S a annoncé qu’elle envisageait de mettre fin à son rôle dans le système pénitentiaire d’Israël après qu’une campagne de terrain eut coûté à l’entreprise des millions de dollars en contrats et eut convaincu la Fondation Bill et Melinda Gates et l’Église méthodiste unifiée (USA) de se retirer de l’entreprise.

- Le fond de pension géant néerlandais ABP s’est retiré de deux entreprises israéliennes d’armement, après des décisions similaires prises par d’autres grands investisseurs institutionnels à travers toute l’Europe et l’Amérique du Nord.

- L’importante chaîne de grands magasins britannique John Lewis a arrêté de vendre SodaStream, et une boutique SodaStream à Brighton a fermé, suite à des campagnes de haut niveau sur le rôle de SodaStream dans les colonies illégales en Cisjordanie, et dans le nettoyage ethnique dans le désert du Néguev en Israël.

- 17 gouvernements européens ont publié des lignes directrices mettant en garde les entreprises pour qu’elles évitent les liens avec les colonies illégales israéliennes et ce, grâce aux campagnes de la société civile.

Conscient de la façon dont BDS fait monter la prise de conscience sur les droits palestiniens et érode le soutien international dont son impunité dépend, Israël voit aujourd’hui en BDS une « menace stratégique majeure » pour son régime d’oppression. Même la Maison-Blanche prévient maintenant qu’Israël est confronté à un isolement de plus en plus grand.

Des actions de terrain et des campagnes stratégiquement évoluées BDS sont donc indispensables pour faire rendre des comptes à Israël et cesser cet assaut, comme les assauts futurs, contre le peuple palestinien, à Gaza et ailleurs.

Une solidarité internationale efficace avec la lutte palestinienne pour les droits s’écrit B. D. S. !

Il est temps que cesse l’impunité d’Israël ! Rejoignez le mouvement BDS, maintenant !

Mobilisez pour un embargo militaire immédiat et pour la fin des accords de libre-échange et des accords bilatéraux avec Israël !

|Formulaires et listes
Faire un don

Votre don à l’AURDIP nous permettra de financer nos activités, d’imprimer des documents, de publier des informations, et de faire campagne auprès des universitaires.
Faire un don

Newsletter